Du bureau du président ~ février 2020

 

Les livraisons de poisson reçues à l’OCPED ont été robustes durant l’automne et l’hiver. À tous les pêcheurs du Manitoba, de la Saskatchewan et des Territoires du Nord-Ouest – merci d’avoir choisi de livrer vos prises chez nous!

Nous continuons à jouer un rôle central pour rencontrer les besoins uniques de la pêche commerciale canadienne dans les eaux intérieures et à rester fidèle à notre mandat statutaire de 1969 tel que précisé par notre énoncé de mission : De maximiser les bénéfices à long terme versés aux pêcheurs commerciaux en assurant l’approvisionnement, en créant des marchés ordonnés, en faisant la promotion des marchés internationaux et en développant la commercialisation du poisson d’eau douce.

Bien que de nombreux aspects du rôle de l’OCPED soient uniques, l’impact des marchés sur l’offre et la demande des produits est le même pour tous les membres de notre industrie. Pour des entreprises fondées sur les produits primaires comme la pêche commerciale en eau douce, en général, lorsqu’un approvisionnement supplémentaire d’un produit devient disponible, la demande commerciale pour le produit diminue.

Plus précisément pour l’OCPED, la demande commerciale pour le doré jaune est affectée par une augmentation de l’approvisionnement du poisson. Depuis les 7 dernières années, les prises de doré jaune des Grands Lacs ont augmenté de 73 %. L’augmentation des prises est le résultat de l’augmentation des limites du total des prises permises et donc des prises de doré jaune par les pêcheurs du Lac Érié qui en résultent. Une augmentation supplémentaire de 20 % des limites du total des prises permises du Lac Érié est prévue cette année. Ceci donne comme résultat 1,5 million de livres supplémentaires de doré jaune provenant du Lac Érié pour la vente dans les marchés mondiaux.

Les marchés mondiaux connaissent l’impact non seulement de l’augmentation de l’approvisionnement de doré jaune provenant du Lac Érié, mais aussi de l’augmentation de nos livraisons de doré jaune. Les livraisons de doré jaune reçues à l’OCPED étaient supérieures de 9 % à ce temps-ci relativement à l’année dernière. L’approvisionnement supplémentaire a comme impact une pression à la baisse des prix de vente du doré jaune. L’OCPED et ses concurrents connaissent tous l’effet de l’approvisionnement excédentaire du doré jaune canadien.

Nous sommes engagés à rencontrer notre énoncé de mission et l’OCPED adresse le défi par l’amélioration des processus de l’usine, la réduction des frais administratifs et en poursuivant des occasions supplémentaires de commercialisation.